Acupuncture de l'oreille

Sommaire

  L'acupuncture de l'oreille est une méthode consistant à stimuler des points particuliers au niveau de l'oreille dans le but de soulager la douleur, réduire le stress, perdre du poids ou atténuer les symptômes associés à différents troubles fonctionnels.

Découvrons cette méthode et quelques-unes de ses applications.

Acupuncture auriculaire ou auriculothérapie

L'auriculothérapie est une pratique thérapeutique alternative, destinée à traiter différentes affections en stimulant des zones précises de la partie externe de l'oreille, le pavillon, à l'aide :

  • dans la plupart des cas, d'aiguilles stériles à usage unique ;
  • des aiguilles dites semi-permanentes qui peuvent rester en place pendant plusieurs heures à plusieurs jours (et jusqu'à 3 semaines, elles finissent par tomber d'elles-mêmes) ;
  • plus rarement, par électrostimulation, massage à l'aide d'un bâtonnet de verre ou application d'un champ magnétique (on utilise aussi parfois des aimants).

Le pavillon de l'oreille serait un reflet des différents organes et parties du corps, et représenterait un fœtus inversé (la tête correspond au lobe de l'oreille). Il existe des cartographies très précises mettant en avant ces correspondances.

Bon à savoir : le docteur Paul Nogier, médecin généraliste à Lyon, a défini les principes de cette pratique dans les années 1950.

Méthode sans cadre légal formel

Le diplôme inter-universitaire d’auriculothérapie, contrairement à celui d'acupuncture, n'est pas reconnu par le conseil national de l’ordre des médecins.

Cependant, les actes sont pris en charge par la Sécurité sociale s'ils sont effectués par un médecin, dans le respect de certaines conditions.

Des indications très variées

D'après la Société Française d'Auriculothérapie, cette méthode permet de traiter :

  • les douleurs ;
  • les addictions : tabac, alcool, drogues, médicaments... ;
  • les troubles neuro-fonctionnels, comme les troubles du langages, les tics... ;
  • les problèmes musculaires ou les tendinites chez les sportifs ;
  • les troubles du sommeil, l'anxiété, la dépression ;
  • les allergies, l'asthme ;
  • certains troubles ORL, comme les sinusites ;
  • le surpoids ou la maigreur ;
  • les douleurs dentaires ou de la mâchoire ;
  • certains troubles digestifs ;
  • les désordres gynécologiques (comme thérapie complémentaire pour réduire les symptômes physiques et psychologiques du syndrome prémenstruel notamment) et sexuels ;
  • certains troubles oculaires ;
  • la préparation à des interventions chirurgicales et aux anesthésies.

À noter : l'auriculothérapie est contre-indiquée chez les femmes enceintes, les personnes très âgées ou les patients atteints de maladies auto-immunes et de pathologies cardiaques.

Acupuncture de l'oreille : dans quels buts ?

Pour arrêter de fumer

L'auriculothérapie est utilisée dans certains centres anti-tabac pour faciliter le sevrage tabagique. Elle consiste à stimuler des points précis de l'oreille pour bloquer les récepteurs nicotiniques présents au niveau du cerveau. La personne ne ressentirait ainsi plus le phénomène de manque.

À la place des aiguilles, peuvent être utilisés :

  • un fil chirurgical qui relie deux points précis, posé sous anesthésie locale, qui permet une stimulation en permanence ;
  • le laser.

Acupuncture pour maigrir

Lorsque l'auriculothérapie est utilisée pour perdre du poids, les régions stimulées visent à agir sur le centre de la satiété, présent au niveau de l'hypothalamus, afin d'atténuer la sensation de faim.

Plusieurs méthodes existent :

  • La pose d'aiguilles, au cours d'une séance chez le thérapeute, pendant une trentaine de minutes, ou laissées en place sur une plus longue période (quelques jours à un mois).
  • Les massages.
  • La pose d'une agrafe, dans la partie cartilagineuse située à l'intérieur du pavillon de l'oreille, laissée en place quelques mois. Prudence toutefois par rapport au risque infectieux.

À noter : une étude coréenne de 2013 avait mis en évidence une perte de poids chez des personnes traitées par auriculothérapie sur 8 semaines, avec une ou cinq aiguilles, de respectivement 5, 7 % et 6,1 % de l'IMC. L'amaigrissement s'était essentiellement traduit par une perte de graisses au niveau abdominal.

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider